L’archet

L’archet est l’élément distinctif des instruments à cordes frottées. Le mot « archet » vient de « arc » et signifie petit arc. L’archet est une baguette de bois, ayant des crins de chevaux tendus d’un bout à l’autre. Le bout qu’on tient s’appelle le talon et l’autre bout, la tête ou la pointe de l’archet. La fabrication de l’archet à l’origine exigeait l’utilisation de matériaux précieux et rares tels que l’ivoire de mammouth (fossile) ou d’éléphant. Mais, de nos jours, ces matériaux ont été remplacés par d’autres : la galalithe, un polymère d’aspect identique à l’ivoire.

Les différents types d’archets

Les archets diffèrent principalement en fonction de la conception de la baguette. Les matières les plus utilisées sont : la fibre de glace, la fibre de carbone, le bois brésilien et le pernambouc.

  • La fibre de glace est utilisée pour les archets destinés aux apprenants. La qualité des archets à base de fibre de glace varie : elle peut être mauvaise ou bonne. L’archet à base de fibre de glace est lourd et nécessite beaucoup d’entretien. Dans ce sens, il est approprié pour les étudiants, qui apprennent à prendre soin des instruments.

  • L’archet en fibre de carbone est destiné indifféremment aux apprenants et aux professionnels et a une marge de prix plus grande selon la marque et la qualité. La fibre de carbone est très légère et très solide. Même si le son émis par un archet en fibre de carbone n’est pas aussi meilleur que celui obtenu grâce à un archet au bois de Brésil, la fibre de carbone offre l’avantage d’être écologique et moins dépendant d’une espèce en voie de disparition. Par ailleurs, l’archet en fibre de carbone n’est pas soumis aux restrictions dues au climat, ce qui le rend adapté pour les pratiquants permanemment en voyage. Il porte souvent sur lui la mention du délai de garantie.

  • L’archet en bois de Brésil est l’archet des apprenants parce qu’il a une bonne tenue sur la corde et permet d’émettre de bonnes notes. Il en existe à la baguette octogonale et à la baguette ronde. Sa durabilité est plutôt surprenante pour sa minceur.

  • L’archet au bois de pernambouc est probablement le meilleur de tous. En effet, le bois de pernambouc est considéré comme le bois par excellence de la fabrication de l’archet. Il assure également la durabilité de l’instrument. Certains archets faits de cette matière restent en bon état et sont utilisés au bout de 300 ans. Il est alors compréhensible qu’il puisse coûter suffisamment cher. L’archet en bois de pernambouc est très solide, favorise une meilleure vibration des cordes et émet probablement le meilleur son qu’un archet puisse permettre d’obtenir. Il s’agit là d’une pièce bien digne de collections, un héritage que tout musicien pourrait envisager de transmettre à la postérité en plus de ses œuvres.

Le choix de l’archet

Les éléments tels que le poids confortable, l’équilibre et la qualité du son doivent être considérés dans le choix d’un archet. Il est également conseillé de considérer le fil du bois. S’il est incurvé à proximité de la tête, le risque que l’archet se brise est grand. Il faut également vérifier que la baguette ne porte aucune fissure ou aucun nœud. Il n’est pas recommandé par contre d’acheter en ligne parce que le faisant, l’instrumentiste perd la possibilité d’essayer son archet, ce qui est fortement conseillé. En effet, il faut jouer avec l’archet pour avoir une idée propre de l’instrument. L’idéal est de jouer plusieurs partitions, afin de juger de la tenue de l’archet parce que selon certains violonistes, il représente près de 50% du son.